Johnny Halliday dies at 74 years of age. Fans are stunned.

Johnny Hallyday lors d'un concert à Barcelone, en mars 2016.

“C’est l’anéantissement complet” : les fans de Johnny effondrés après l’annonce de la mort du chanteur. “This is totally overwhelming”: Johnny’s fans stunned after the announcement of the singer’s death.

Nadine, Eric, Christophe… Ils ont consacré une grande partie de leur vie à vénérer Johnny Hallyday. La mort de leur idole les laisse orphelins.

Nadine, Eric, Christophe… They dedicated a great deal of their lives venerating Johnny Halliday. The death of their idol has left them as bereft as orphans. 

Des fans de Johnny Hallyday, le 6 décembre 2017, devant sa villa de Marnes-la-Coquette (Hauts-de-Seine).

Des fans de Johnny Hallyday, le 6 décembre 2017, devant sa villa de Marnes-la-Coquette (Hauts-de-Seine). (CHRISTOPHE ENA / AP / SIPA). Fans gather in grief near his home.

avatar

Clément ParrotFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Johnny n’est plus. “L’idole des jeunes” a fermé définitivement les yeux, dans la nuit du mardi 5 au mercredi 6 décembre. Que ce soit à Marnes-la-Coquette (Hauts-de-Seine) ou sur les réseaux sociaux, les fans ne cachent pas leur douleur après avoir appris au réveil la nouvelle de la mort du chanteur. Franceinfo a recontacté des amoureux de Johnny Hallyday qui nous avaient confié leur inquiétude alors que la star se reposait après son hospitalisation pour détresse respiratoire.

Johnny is no more. “The rock idol ” closed his eyes for the last time overnight Tuesday into Wednesday, 5-6 December 2017.  at his home and via social network, the fans couldn’t conceal their pain after they woke up to the news of the singer’s death. Those who loved Johnny Halliday have expressed their concern after the rock star was hospitalised for respiratory difficulties.

> Les députés font une standing ovation à l’Assemblée : suivez en direct les hommages à Johnny après la mort du rockeur

Deputies showed hommage to Johnny  and gave him a standing ovation in the Senate Assembly.

“C’est dur ce matin, je suis effondré, en larmes, confie Christophe, c‘est l’anéantissement complet. J’ai appris ça sur franceinfo à la radio et je suis sous le choc, on se demande même si c’est vrai…” Cet adepte de 53 ans anime un fan-club en Bretagne et se dit mordu par Johnny depuis ses 4 ans : “Ma mère écoutait Johnny à la maison et j’ai appris à danser le twist dans le salon.”

Je me suis demandé si j’allais venir au boulot, mais je me suis dit qu’il ne fallait pas se morfondre.

Christophe

à franceinfo

“J’ai beau avoir 50 balais, je pleure”

Nadine erre dans sa maison depuis son lever. Cette retraitée a été tirée du lit à 4h30 par le coup de fil d’un ami marseillais lui annonçant la nouvelle. “Depuis ce matin, je n’arrive pas à faire ma toilette. Je suis effondrée, c’est dur, très dur”, témoigne cette fan absolue du chanteur, qui a longtemps dirigé un fan-club en Belgique et qui a appelé ses enfants Johnny et Sylvie. “De savoir qu’il n’est plus là, qu’on n’ira plus le voir en concert pour communier avec lui…” Très émueNadine cherche parfois ses mots. “Je n’arrive même plus à pleurer, l’émotion est trop forte, c’est trop dur. Malheureusement, on n’a pas pu le sauver… Si seulement on avait pu avoir une réponse à nos prières.”

Eric, qui gère une page Facebook de fans de Johnny, ne parvient pas à maîtriser son émotion. “C’est la douleur ce matin. J’ai beau avoir 50 balais, je pleure”, confie ce routier qui a appris la mort du chanteur à 4 heures du matin. “J’ai reçu le message d’un collègue et je me suis mis à pleurer.” Dans la cabine de son camion, il fixe son écharpe à l’effigie de Johnny et tente de réaliser ce qui se passe : Les émissions de radio se succèdent, et ça me fait mal.”

Je m’y attendais, mais voilà, le jour J est arrivé.

Eric

à franceinfo

Pour Marc, c’est un choc. “J’ai perdu un proche. On a à peu près le même âge et je l’ai suivi depuis ses débuts. Il a été ma vie”,  raconte ce fan de 71 ans, qui espérait encore une guérison de l’artiste. Francis, sapeur-pompier professionnel à Boulogne-sur-Mer (Pas-de-Calais), partage ce sentiment et décrit le “vide sidéral” provoqué par la mort de la star : “Je suis totalement dévasté. On ne s’attendait pas à ce que ce soit si rapide.” Il a choisi de se réunir avec les membres de son fan-club à 15 heures, dans le garage d’un des membres de l’association. “Tout le monde réalise la perte monumentale que ça représente, c’est dur à gérer. C’est une perte pour le patrimoine français.”

“J’espère qu’il y aura des obsèques nationales”

Chacun fait face à sa manière. Pascal, membre d’un fan-club en Eure-et-Loir, préfère s’activer pour “ne pas ruminer la mauvaise nouvelle” : La vie continue. Il ne faut pas que je reste cloîtré chez moi un jour comme aujourd’hui, il faut que je m’évade.” Eric est pour sa part contraint d’être au travail, mais il compte bien être présent aux funérailles de la star : “J’espère qu’il y aura des obsèques nationales, qu’on pourra envahir les Champs-Elysées !” Il hésite aussi à se rendre dans la soirée à Marnes-la-Coquette, où vivait le chanteur : “Mais bon, ça va être bondé, je préfère laisser sa famille se recueillir et être avec la mienne… Je vais regarder les infos et pleurer.”

Pour chercher du réconfort, Nadine enchaîne les coups de fil sur ses deux téléphones : “On se soutient entre amis depuis ce matin, je reçois plein de messages. Heureusement, ça nous aide !” Cette fan belge cherche à retrouver ses esprits afin de fêter la Saint-Nicolas avec ses petits enfants : “Ils ont 4 et 6 ans, je ne sais pas comment je vais leur en parler mais il va bien falloir. Johnny, c’est sacré pour eux aussi, et la plus grande s’appelle Laura en référence à Laura Smet.”

“C’est une chanson qui m’a sauvé”

Depuis l’annonce de la mort de Johnny, comme beaucoup de fans, Christophe se réfugie dans la musique : “J’ai écouté six fois ce matin L’Envie, c’est une chanson qui m’a sauvé, qui m’a aidé dans les moments difficiles…” Pascal se tourne vers le tube Que je t’aime, Marc écoute le classique Retiens la nuit et Francis a choisi Quelque chose de Tennessee. Nadine, elle, a encore du mal à écouter la musique de son idole : “Je n’arrive pas à écouter sa musique, ça me fait trop mal. Mais ma chanson préférée reste Vivre pour le meilleur.

Chaque fan garde aussi dans un coin de sa tête un souvenir spécial, que ce soit un concert au premier rang, une photo ou un autographe. Pour Christophe, l’émotion d’une poignée de main en 2016 est encore vivace : “Sur la tournée ‘Rester vivant’, j’étais devant et j’ai pu lui serrer la main. Et ça restera gravé toute ma vie dans ma mémoire…” 

Hommage à Johnny : Marine Le Pen déclarée persona non grata par les proches de la star

La présidente du Front national comptait se rendre à l’hommage populaire à Johnny Hallyday, samedi 9 décembre à Paris. “Est-ce que cela s’adresse également à mes électeurs ?”, a réagi la présidente du Front national, selon les informations du “Parisien”.

La présidente du Front national, Marine Le Pen, lors d\'une conférence de presse à Nanterre (Hauts-de-Seine), le 8 décembre 2017. 

La présidente du Front national, Marine Le Pen, lors d’une conférence de presse à Nanterre (Hauts-de-Seine), le 8 décembre 2017.  (STEPHANE DE SAKUTIN / AFP)
avatar

franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

image il y a 1 heure

VIDEOS. Huit moments marquants de l’immense hommage populaire rendu à Johnny

Elle a été jugée persona non grata par les proches de Johnny Hallyday. La présidente du Front national et ancienne candidate à l’élection présidentielle, Marine Le Pen, a appris que la famille du rocker, mort mercredi 6 décembre, ne souhaitait pas qu’elle soit présente à l’hommage populaire organisé pour le chanteur, rapporte Le Parisien samedi.

Comme le précise le journal, Marine Le Pen était présente à la cérémonie nationale d’hommage en l’honneur de l’écrivain Jean d’Ormesson, mort mardi à l’âge de 92 ans. Elle comptait également se rendre à l’hommage populaire à Johnny Hallyday, samedi à partir de midi. Selon les informations du Huffington Post, la dirigeante du FN avait reçu une “invitation officielle” pour cet événement. Mais la famille de la star en a décidé autrement.

Est-ce que cela s’adresse également à mes électeurs ? Car ils sont nombreux à faire partie du public qui a soutenu Hallyday tout le long de sa carrière

Marine Le Pen

au “Parisien”

Interrogée par Le Parisien, la présidente du Front national, “agacée” selon le journal, a rappelé que “Johnny avait fait un spectacle à Fréjus à l’invitation de David Rachline”, le maire FN de la ville, dans le courant de l’été 2016. Refoulée par les proches du chanteur, Marine Le Pen évoque toutefois “un monument qui s’en va”.

About bill

Worked in the technical / engineering area as a Science Laboratory Technician and as an Aeronautics Engineer. The artistic side involves writing under the nom de plume of Billy Olsenn, his recently written play 'A Case of Wine' was staged by the players group Straight Make-Up at the 2012 Birr one act drama festival. It's next staging was in the one act circuit is in Cavan, at Maudebawn on Sat 10 Nov 2012. Then it was performed in the Bray, Co.Wicklow at the very popular one act festival in January 2013. Next play is FEAR. A dark tale about revenge on the cruel death of two pensioners by young thugs. Neighbours hatch a devious and dangerous plan to exact old-style revenge. Bill is a member of the Drama League of Ireland and his plays have been critically vetted and certified as original pieces of work by the DLI. Another literary project is that of commemoration of an aircraft crash on Djouce mountain in Wicklow in 1946. Bill wrote articles for the 50th, 60th and most recently the 70th anniversary, (12 Aug 2016) all were published in the Wicklow Times and ensured the survivors of the crash, all French Girl Guides, were not forgotten. Articles reproduced on this website. But mostly this site gives a more general European and specific French slant on popular and not so popular articles of French news, translated to English by the author. Each article is translated on a paragraph by paragraph basis so easy to read in either language and even possible to improve either language by comparison of the short English and French paragraphs. Amusez vous bien. The author is currently writing an easy to read technical aviation book centered around the Fokker 50. Another interest is that dealt with in another of Bill's websites www.realnamara.net, a Statue of the mother of God, Mary. It was erected in 1972 in Dublin, at the end of the Bull Wall near Clontarf, and my grandfather William Nelson, was the main instigator of that project. I give talks on the history of the statue and my grandfather's adventurous and dangerous life at sea. Technical assistance with each website is by J O'N.
This entry was posted in Uncategorized. Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *