Jacques Perrot: Le Freche, restoration work at Saint Vidou, February to June 2018.

Posted in Uncategorized | Leave a comment

Hornets: At last a decent trap.

Frelon asiatique : pour la première fois en France des pièges efficaces

Un frelon asiatique en plein vol / © ©Collection Watier/Maxppp
Un frelon asiatique en plein vol / © ©Collection Watier/Maxppp

Le frelon asiatique n’est pas le bienvenu dans nos régions. Pourtant l’espèce invasive est présente presque partout en France. C’est un prédateur redoutable pour nos abeilles et un danger mortel pour l’homme également. Des pièges testés en ce moment s’avèrent efficaces

Par Nora Djaouat

Depuis qu’il a débarqué en France par bateau un jour de 2004 avec des bambous importés, le frelon asiatique ne cesse de nuire et proliférer. Sa première cible, les abeilles qu’il dévore sans états d’âme. Mais il peut aussi s’attaquer à l’homme et sa piqûre peut devenir mortelle. Un vrai casse-tête sanitaire. Heureusement depuis quelques mois des solutions efficaces sont testées.

Il tue une abeille par minute

Il ne mesure que 3 centimètres et pourtant il rend fous les apiculteurs de nos régions. Le frelon asiatique s’attaque en priorité aux abeilles, son met de prédilection, et peut décimer des ruches entières. Contrairement au frelon européen il possède un corps plus sombre, ses pattes sont jaunes et son abdomen est cerné d’un anneau orangé.

Un frelon asiatique sur une ruche. / © PHOTOPQR/LA DEPECHE DU MIDI/MAXPPP
Un frelon asiatique sur une ruche. / © PHOTOPQR/LA DEPECHE DU MIDI/MAXPPP

Après avoir arraché les pattes et les ailes, il broie le thorax de sa victime pour en faire une boulette très nutritive et riche en protéines pour nourrir ses propres larves. Depuis son arrivée il progresse sur le territoire à hauteur de 100 km par an et aucune région ne lui échappe. Selon l’Inventaire national du patrimoine naturel, le frelon asiatique est bel et bien présent partout en France. Vous pouvez d’ailleurs suivre précisément son évolution sur le territoire français sur une carte mise à disposition par l’INPN.

La destruction des nids est controversée car les produits utilisés ont parfois un impact direct sur la biodiversité. Certains pensent que ces produits sont plus néfastes pour les abeilles que ne l’est le frelon asiatique. Et jusqu’à présent aucun piège naturel n’avait obtenu de résultats satisfaisants.

Les pompiers participent activement à la lutte contre le frelon asiatique. Dans l’Oise ils utilisent même le fusil ball pour venir à bout de ce nuisible. “Chaque nid fait l’objet d’une trentaine de tirs. Le résultat est presque instantané, mais il faut environ 72h pour être certain du résultat final, par sécurité”, précise le SDIS 60.

 

Des pièges qui préservent la biodiversité

Depuis peu deux inventeurs, dont un récompensé par le concours Lépine, ont mis au point des pièges qui sélectionnent leurs proies.  Denis Jaffré, apiculteur, a pendant 6 ans vu ses ruches décimées par les frelons asiatiques. Le principe ?  « Il s’agit d’un dispositif filtrant qui interdit l’entrée du frelon européen, retient le frelon asiatique et qui permet la sortie des autres insectes comme les abeilles et les guêpes », explique son inventeur.

Un piège à frelons primé au concours Lépine

Jean Pierre Thomain, un apiculteur amateur a lui aussi inventé un système. Il a déjà piégé des centaines d’individus : « Je piège 90 ou 95% de frelons asiatiques et j’ai très peu de frelons européens », explique-t-il. Une association de la région a senti le potentiel commercial derrière son invention : une production à plus grande échelle est à l’étude.

Il s’attaque aussi à l’homme

« A 5 minutes près j’étais morte », explique  Jeannette Chalier victime d’une attaque,  dans son jardin en Picardie,  d’une quinzaine de frelons asiatiques. Un vrai traumatisme :  « L’un d’eux s’est littéralement jeté sur moi, c’était vraiment comme un kamikaze et il m’a piqué sur le bras ». Heureusement Jeannette a eu le bon réflexe : elle a tout de suite appelé les pompiers. C’est la seule chose à faire dans ces cas-là. Comme le dit le pompier qui l’a secourue,  « oubliez les remèdes de grand-mère, gardez votre calme et appelez les secours ». Il faut savoir qu’à la différence d’une guêpe qui perd son dard à la première attaque, le frelon asiatique peut piquer, et piquer encore tout en injectant son venin. Un acharné qui peut causer un choc anaphylactique.  Cette réaction allergique qui peut mettre notre vie en danger.

Le 6 septembre 2017, c’est une dizaine d’adolescents du collège André-Malraux, à Amboise (Indre-et-Loire), qui a été piquée par des frelons asiatiques. Ils se trouvaient en récréation au moment de l’attaque. Hospitalisés rapidement, tout s’est heureusement bien terminé pour eux.

Quelques jours plus tôt, le 3 septembre 2017, sur la commune de Crozon-sur-Vauvre, un groupe de randonneurs a été assailli par une avalanche de piqûres venimeuses. Déboussolées, acculées, prises au piège ils ont eu le réflexe d’appeler les secours.

Des règles à respecter

Dans la majorité des cas, les nids sont en hauteur. Il ne faut surtout essayer de les déloger soi-même. Il faut prévenir les pompiers qui sont formés à ce genre d’intervention. Pour les nids qui ne sont pas en hauteur, il ne faut pas s’en approcher : les frelons peuvent répondre violemment pour le défendre. La zone critique est d’une quinzaine de mètres autour du nid. Lors de leurs interventions, les pompiers mettent en place des périmètres de sécurité de 50 mètres.

Posted in Uncategorized | Leave a comment

200 million year old dinosaur remains discovered.

Les restes d’un dinosaure géant vieux de plus de 200 millions d’années découvert en Argentine

Cette espèce, baptisée “Ingenia prima”, mesure près de trois fois la taille des dinosaures les plus grands de la période du Trias.

Une équipe de chercheurs a retrouvé en Argentine les restes d\'une espèce de dinosaure géant qui a vécu sur Terre il y a plus de 200 millions d\'années, le 9 juillet 2018.

Une équipe de chercheurs a retrouvé en Argentine les restes d’une espèce de dinosaure géant qui a vécu sur Terre il y a plus de 200 millions d’années, le 9 juillet 2018. (HO / AGENCIA CTYS / AFP)

Une équipe de chercheurs a retrouvé en Argentine les restes d’une espèce de dinosaure géant qui a vécu sur Terre il y a plus de 200 millions d’années, selon une étude (en anglais) publiée lundi 9 juillet dans la revue spécialisée Nature Ecology & Evolution et diffusée en Argentine par les autorités scientifiques de l’université nationale de La Matanza.

Cette espèce, baptisée Ingenia prima, mesure près de trois fois la taille des dinosaures les plus grands de la période du Trias. L’ère du Mésozoïque se subdivise en trois grandes périodes: le Trias (de -251 millions à -200 millions d’années), le Jurassique (de -200 millions à -145 millions d’années) et le Crétacé (de -145 millions à -65 millions d’années).

Le poids de deux à trois éléphants

“Dès qu’on l’a trouvé, on s’est rendu compte que c’était quelque chose de différent. On a découvert une forme, la première à être géante au milieu de tous les dinosaures. Voilà la nouveauté”, affirme Cecilia Apaldetti, chercheuse de l’Institut et musée de sciences naturelles de l’université de San Juan (IMCN) et du Conseil national de la recherche scientifique et technique (Conicet).

Les chercheurs ont trouvé des vertèbres du cou et de la queue, des os des pattes avant et une partie des os des pattes arrières. Il s’agit de “dinosaures herbivores, quadrupèdes et qui se distinguent facilement par leur long cou et leur longue queue, du groupe des sauropodes”, a-t-elle précisé. Jusqu’ici, on estimait que le gigantisme chez les dinosaures était apparu durant la période jurassique, soit il y a 180 millions d’années environ. Selon les estimations de chercheurs, le spécimen découvert mesurait de 6 à 7 mètres, était jeune et pesait quelque 10 tonnes, soit le poids de deux à trois éléphants.

Posted in Uncategorized | Leave a comment

Le Freche 40190: Domaine d’Augeron vin rouge, blanc, rosé.

L’histoire du domaine d’Augeron


Retour sur la naissance du Domaine

Domaine viticole des Landes, Augeron conférait à l’époque à son propriétaire le titre de Seigneur et avec tous les avantages que cela comportait, notamment l’exemption d’impôts. Le Domaine appartint à la famille Remazeilles jusqu’en 1731. Ils étaient jurats (Équivalent de nos conseillers municipaux), prêtres, chirurgiens, notaires royaux, ou encore marchands. On peut donc en conclure qu’ils occupaient une place importante dans la vie du village et donc qu’Augeron en était une des principales demeures.

La fin des Remazeilles se situe donc en 1731 date à laquelle Joseph Remazeilles laissa hériter Jean de Muret. Le domaine sera vendu par cette famille et passera de mains en mains au cours des deux siècles suivants. C’est en 1975 que Jean Claude Bubola, père de l’actuel propriétaire, en fera l’acquisition.

Une histoire de famille

Les Bubola, famille italienne de Vénétie du Nord, sont arrivés en France dans les années 30, quittant cette région surpeuplée à vocation viticole. Gino s’est installé au Frêche comme fermier au Domaine d’Augeron en 1950. A cette époque la production de vin blanc issue de cépage Baco 22A est vendue à des grossistes, pour l’élaboration d’eau de vie d’armagnac. En 1975, au décès de la propriétaire, l’exploitation est achetée par Jean Claude âgé de 26 ans, fils de Gino.

À Partir de 1980, il commence la restructuration du vignoble et plante les cépages Ugni Blanc et Colombard, car le Baco 22A, hybride de la Folle Blanche et du Noah, est réservé uniquement à la production d’eau de vie d’armagnac. En 1989, ayant agrandi ce domaine viticole des Landes, il plante du Gros Manseing, afin d’améliorer la qualité du vin produit. Celle-ci étant au rendez-vous il décide en 1992 de produire un Vin de Pays de Terroirs Landais (aujourd’hui devenu IGP LANDES) avec appellation “Sables Fauves”. Les Sables Fauves correspondent à la région située à l’est du département des Landes et dont le nom provient de la couleur de la terre imprégnée d’oxydes de fer.

En 1997, il plante les cépages Cabernet Franc et Merlot afin d’élaborer un vin rouge de qualité. Il voit le jour en 2000 et permet aujourd’hui à Guillaume de proposer une gamme complète. En effet, ses vignes composées en parts égales de cépages blancs et rouges sont à l’origine d’une production de vin rouge, rosé, blanc sec et blanc moelleux.

Le Frêche

Le Frêche à cette période possédait au lieu-dit de Beyries, un couvent de filles de l’Ordre fondé quelques années auparavant par Sainte Claire, née, comme Saint François à Assise (Ombrie). Sainte Claire eut le bonheur d’être formée à la piété par l’illustre instituteur des moines franciscains. Ce fut l’évêque d’Aire, Raymond, qui donna vers 1265, les statuts de l’ordre de Sainte Claire à cette communauté établie d’abord sans règles fixes ; il lui concéda simultanément des dîmes avantageuses. Les dots et épargnes de chaque religieuse formèrent insensiblement de petits domaines, qui à la longue devinrent considérables.

Le 6 juillet 1530 François Ier coucha à Tampouy, dans l’ancien manoir des Templiers ; on y voyait naguère encore, sur le frontispice une inscription commémorative de cette particularité historique. La tradition locale, appuyée par quelques chroniqueurs, porte que, de Tampouy, le monarque français se rendit au couvent de Beyries, où avait couché aussi sa fiancée, la princesse Éléonore, et qu’ils y reçurent tous deux la bénédiction nuptiale.

Toutefois la vérité historique souvent plus cruelle que les récits populaires nous oblige à dire que cette bénédiction se déroula dans l’hôpital de Saint Jacques, devenu le couvent des Clarisses à Mont-de-Marsan. Aujourd’hui ce bâtiment n’est autre que l’hôtel de la préfecture des Landes. Ce mariage entre François Ier et la princesse Éléonore, sœur de Charles Quint et veuve du roi du Portugal fut le gage de la paix de Cambrai signée l’année précédente, il fut bénit par le cardinal de Tournon et eut pour témoins la reine-mère Marguerite de Navarre (Grand-mère d’Henri IV) et le cardinal de Bourbon.



Découverte de vestiges d’une villa gallo-romaine

Au cours du XIXème siècle, il fut découvert à Beyries le corps d’une ancienne religieuse parfaitement conservé, tout comme les vêtements dont on l’avait couvert avant sa sépulture. En 1943, au cours de la seconde guerre mondiale, on découvrit au Frêche les vestiges d’une villa gallo-romaine et d’un squelette de l’époque néolithique. Malheureusement, aucune fouille ne fut entreprise pour aller plus avant.

Préserver un lieu chargé d’histoire

De nos jours, la population qui atteignait 1064 habitants en 1861 n’en compte plus que 394 en 2008. Elle a progressivement diminué au cours du XXème siècle à cause principalement de l’exode rural. Ces dernières années l’urbanisme du village s’est nettement amélioré grâce à la volonté des équipes municipales successives. On peut désormais voir un lavoir parfaitement restauré dans un écrin de verdure aménagé. De plus, le centre du village a subi d’importantes modifications qui permettent d’attirer de nombreuses familles.

Posted in Uncategorized | Leave a comment

Oldest oragutan in the world dies at 62 years of age.

L’orang-outang le plus âgé du monde est mort dans un zoo australien

La guenon de 62 ans vivait au zoo de Perth, depuis un don de la Malaisie en 1968. Guenon at 62 years lived in Perth zoo, since given from Malasia in 1968.

Puan, la plus vieille orang-outang du monde, est morte le 18 juin 2018 au zoo de Perth (Australie).

Puan, la plus vieille orang-outang du monde, est morte le 18 juin 2018 au zoo de Perth (Australie). (ALEX ASBURY / PERTH ZOO / AFP). Puan died on 18 June in Perth zoo.

L’orang-outang de Sumatra le plus vieux du monde, une femelle ayant eu 11 petits et comptant 54 descendants éparpillés de par le monde, est mort lundi 18 juin à l’âge de 62 ans, au zoo de Perth (Australie), où la guenon vivait depuis un don de la Malaisie en 1968. La mort de Puan, qui signifie “Dame” en indonésien, a été annoncée mardi par l’établissement.

Posted in Uncategorized | Leave a comment

French ATC: on strike five times more than other EU ATC: Exagerated report?

Cinq fois plus de grèves des contrôleurs aériens en France que dans le reste de l’Europe : un rapport “exagéré” selon les syndicats

Norbert Bolis, secrétaire général CGT de l’Union syndicale de l’aviation civile, a expliqué, lundi soir sur franceinfo, que “si on a beaucoup de grèves en France, c’est parce qu’on a beaucoup de difficultés dans le dialogue social”.

Norbert Bolis, secretary general of the ATC union explained on Monday evening on FranceInfo that “if there are many strikes in France, it’s because of the lack of social dialogue”

Les contrôleurs aériens français sont les champions européens de la grève, selon un rapport publié, lundi 18 juin par le Sénat. Pour la période 2004 – 2016, la France a enregistré 254 jours de grève. Le deuxième pays qui a fait le plus grève, la Grèce, n’en enregistre que 46. Pour Norbert Bolis, secrétaire général CGT de l’Union syndicale de l’aviation civile, lundi soir sur franceinfo, les termes du rapport sont, dans l’ensemble, “exagérés”. Cette question dépasse celle du contrôle aérien, “c’est parce qu’on a beaucoup de difficultés dans le dialogue social” en France. Le syndicaliste récuse aussi l’idée de “grève de solidarité”, car quand il y a des mouvements de défense du service public, “on est directement concernés”.

Selon le sénateur UDI Vincent Capo-Canellas, auteur du rapport, les contrôleurs aériens français ont la particularité de se mobiliser aussi bien sur des “mouvements corporatistes et des grèves de la fonction publique”. Résultat, quand on prend l’avion en France, on a cinq fois plus de chance de tomber sur une grève que dans un autre pays européen.

franceinfo : Faites-vous grève sur des sujets qui ne vous concernent pas directement ?

Norbert Bolis : Non, évidemment non. Je note qu’il s’agit d’un rapport sur la modernisation des services de la navigation aérienne. J’avais cru comprendre que ça traitait d’un certain nombre de sujets importants de la navigation aérienne et pas spécifiquement de la question des grèves.

Pourquoi est-ce cinq fois plus que la Grèce ?

Ça dépasse la question du contrôle aérien, c’est la question du dialogue social en France. Si on a beaucoup de grèves en France, c’est parce qu’on a beaucoup de difficultés dans le dialogue social. On n’est pas, dans le contrôle aérien, particuliers de ce point de vue-là. Air France, la SNCF… on en parle régulièrement. Il ne s’agit pas de grève de solidarité. Monsieur Canellas doit savoir que les contrôleurs aériens, comme tous les personnels de la direction générale de l’avion civile, c’est-à-dire les 11 000 agents, sont des fonctionnaires. Donc, lorsqu’il y a des mouvements de la fonction publique, qui sont pour la défense du service public, évidemment qu’on s’y inscrit. Pas pour des raisons de solidarité, mais parce qu’on est directement concernés.

Le rapport insiste sur la vétusté du matériel de contrôle. Est-ce une réalité pour vous ?

Les termes du rapport Canellas sont exagérés. La sécurité est assurée, c’est clairement noté dans le rapport. Si on avait des systèmes aussi vétustes que le décrit Monsieur Canellas, on aurait du mal à assurer la sécurité. Il y a une certaine contradiction. Il faut avoir un peu de discernement. On a un système automatisé depuis déjà plusieurs d’années. On a un système Cotra qui doit être remplacé par un système qui s’appelle 4-Flight. Monsieur Canellas note un certain retard dans la livraison de ce système, qui pourrait apporter des gains en capacité, c’est vrai. Même si c’est toujours difficile de quantifier la capacité obtenue par la modernisation des systèmes. On n’est pas dans une situation où tout est bloqué, en attendant le système 4-Flight. Aujourd’hui les agents de la DGAC travaillent quotidiennement sur l’entretien, la modernisation et l’amélioration du système existant, ce qui permet de dire que la sécurité est assurée. Les contrôleurs travaillent dans des conditions acceptables.

Posted in Uncategorized | Leave a comment

Joan Baez refused entry to Paris night-club.

Joan Baez refusée à l’entrée d’une boîte parisienne : “On ne pratique aucune discrimination”, assure le directeur adjoint. “There was no discrimination” said the manager.

La chanteuse américaine a été refoulée à l’entrée du Pachamama, une discothèque du quartier de Bastille, à cause de ses chaussures jugées “trop légères”. Elle n’a pas insisté pour entrer, préférant ne pas dire qui elle était.

The American singer was refused entry to the Pachamama, a disco tech in the Bastille, because her shoes were “too light”. She did not persist, preferring not to say who she was. 

Joan Baez au Bozar, à Bruxelles (Belgique), le 21 mai 2018.

Joan Baez au Bozar, à Bruxelles (Belgique), le 21 mai 2018. (JEAN-MARC QUINET / BELGA MAG). In Brussels on 21 May 2018.

“Pour une fois que je portais des chaussures”, a ironisé Joan Baez sur Twitter vendredi. En pleine tournée d’adieu à l’Olympia, l’icône américaine de la musique folk, qu’on a souvent vue pieds nus, a été recalée jeudi soir à l’entrée d’un célèbre club de la capitale, le Pachamama, situé près de la place de la Bastille, dans le 11e arrondissement. En cause ? Ses chaussures, “trop légères d’après les deux physionomistes”, s’insurge dans un tweet Yazid Manou, qui accompagnait la star de 77 ans.

“For once I wore shoes” Joan Baez Tweeted ironically on Friday. On her final concert tour at the Olympia, the American folk icon, often performs barefoot, was refused, on Thursday, entry to the celebrated club Pachamama, on the place de Bastille, in the 11th arrondissement. And the reason? Her shoes, “too flimsy for the disco”, tweeted Yazid Manou, who accompanied the 77 year old folk star.

“On l’a refusée sans que l’on sache que c’était elle”. “She was refused without knowing who she was”

Contacté par franceinfo, Friedrich Hartwig, le directeur adjoint du club, explique : “Joan Baez s’est présentée à la porte de l’établissement, de manière très naturelle, propre à son image, sans dire qui elle était”. Il poursuit : “On l’a refusée sans que l’on sache que c’était elle, bien sûr.” Elle n’a absolument pas insisté pour entrer. Et encore moins argué qu’elle était une personne connue.Friedrich Hartwig, directeur adjoint du Pachamamaà franceinfo.

Friedrich Hartwig, the assistant manager of the club, explained: “Joan Baez showed up at the club door, quite natural, just like her self, without saying who she was”. He continued: “She was refused without the knowledge of who she was, for sure”. She did not insist to be allowed in. And again without arguing that she was a well known person, he told FranceInfo.

Pour Friedrich Hartwig, cette décision était avant tout motivée par des raisons de sécurité : “L’agent qui l’a refusée est mortifié. Mais il n’a fait qu’appliquer les règles : il peut y avoir du verre cassé par terre, c’est pour cette raison qu’on ne laisse pas entrer les gens avec des ballerines”, explique-t-il à franceinfo. “On est un club populaire, en aucun cas un club select du 8e arrondissement”, conclut-il, visiblement éprouvé par les “insultes reçues sur les réseaux sociaux”.

For Friedrich Hartwig, this decision was above all motivated for safety reasons. “The door man who refused her is mortified. But he was just applying the rules: there can be broken glass on the floor, for this reason we cannot  allow entry to people with ballet pomps” He explained to FranceInfo. “We are a popular club, in no way a select club of the 8th arrondissement”, he concluded, visibly shaken by the “insults launched on social media”.

Posted in Uncategorized | Leave a comment

French 80 kms/hr speed limit signed into law.

Edouard Philippe a signé le décret officialisant la limitation à 80 km/h

Le Premier ministre a signé vendredi le décret officialisant la réduction de la vitesse maximale autorisée sur certaines routes. La mesure entre en vigueur le 1er juillet. The prime minister signed on Friday the official decree to reduce the maximum speed allowed on many roads. The measures will be put in place from 1st July.

Vitesse limitée à 80km/h sur la RN 151 à Auxerre. 

Vitesse limitée à 80km/h sur la RN 151 à Auxerre.  (J?R?MIE FULLERINGER / MAXPPP). Speed limit of 80 km/h on the Route National 151 in Auxerre.

Le document officialisant la réduction de la vitesse maximale autorisée sur certaines routes nationales et départementales à 80 km/h – au lieu de 90 – sera publié dimanche au Journal officiel. La mesure s’appliquera dès le 1er juillet. Elle concerne les 400 000 kilomètres de routes secondaires à double sens, sans séparateur central.

The official document reducing the maximum authorised speed on certain route nationals and departments to 80 km/h – in the place of 90 km/h – will be published on Sunday as an Official Journal. The measure will come into force from 1st July. It affects 400,000 kilometers of two-way secondary routes, without a central reservations.

Ces tronçons ont concentré 87% de la mortalité sur les routes hors agglomération (1 911 personnes) en 2016, soit 55% de l’ensemble de la mortalité routière, selon la Sécurité routière. Le gouvernement met en avant le fait que passer de 90 à 80 km/h ne fait perdre que quatre minutes sur un trajet de 50 kilomètres, et que cela réduit la distance de freinage de 13 mètres.

This drive is concentrating on the 87% of deaths on rural routes (1,911 people) in 2016, or 55% of the total deaths on the roads, according to the Road Safety Authority. The Government has put forward the fact that going from 90 to 80 km/h will only take four minutes more on a 50 km road trip, and it reduces the braking distance by 13 metres.

Une mesure toujours très critiquée. A measure widely criticised.

La mesure avait été très critiquée, notamment par les associations d’automobilistes qui y voient une mesure répressive. Les élus locaux auraient aimé également plus de concertation sur les tronçons dangereux, et ceux qui ne posent pas de problème. 68% des Français ne sont pas convaincus par ses explications sur la réduction de la vitesse à 80 km/h sur les routes départementales, selon un sondage Odoxa-Dentsu Consulting pour franceinfo et Le Figaro, publié vendredi 13 avril.

The measure was widely criticised, notably by the automobile associations who view the measure as repressive. Local representatives say the focus on this measure is wrong. 68% of French drivers are unconvinced by the explinations on the speed reductions to 80 Km/h on the rural departmental roads, according to a survey by Odoxa-Dentsu Consulting taken on behalf of FranceInfo and Figaro, published on Friday 13 April.

Radars : année record pour les amendes

2017 a été l’année record pour la cagnotte des PV. Au total, 2 milliards d’euros ont été collectés, dont la moitié provient des radars. La Cour des comptes estime que les recettes vont encore grossir l’an prochain avec le passage aux 80 km/h.

France 3

Les radars automatiques font désormais partie des paysages. On en compte 4 600 en France, et ils n’ont jamais autant rapporté d’argent. En 2016, payer une amende pour excès de vitesse a été fait 16 millions de fois. L’année dernière, ce geste a rapporté un milliard d’euros. Mais tout n’a pas été dépensé dans les routes, comme certains automobilistes le croient. Sur le milliard d’euros rapporté par les radars, 438 millions ont en réalité servi à payer la dette de l’État, d’après la Cour des comptes.

“Il est tout à fait facile de respecter les limitations de vitesse”

Le gouvernement assume car il y a d’autres sources de financement que la Sécurité routière. Puis, il défend l’idée que, ces amendes, chacun peut les éviter : “Il est tout à fait facile de respecter les limitations de vitesse, je rappelle que tout radar fixe est précédé d’un panneau, donc c’est à chacun de prendre sur soi pour y faire attention“, a lancé Emmanuel Barbe, le délégué interministériel à la Sécurité routière. Il faudra faire plus attention encore, car le gouvernement souhaite baisser la vitesse maximale à 80 km/h sur certaines routes dès cet été.

 

Posted in Uncategorized | Leave a comment

Never abandon an animal.

Posted in Uncategorized | Leave a comment

Floods in Paris and traffic jams due heavy down-pours.

Inondations en Ile-de-France : plusieurs grands axes coupés, déjà 250 km de bouchons. Suivez notre direct

En région parisienne, la circulation est interrompue sur l’autoroute A13 et sur les nationales N6 et N4. Des voies sont complètement inondées.

Une route inondée à cause des pluies d\'orages, le 11 juin 2018, à Tennie (Sarthe).

Une route inondée à cause des pluies d’orages, le 11 juin 2018, à Tennie (Sarthe). (JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP)
Ce qu’il faut savoirVingt-quatre départements restent toujours placés en vigilance orange aux pluies et aux inondations, mardi 12 juin. Cette alerte concerne 19 départements de l’Ille-et-Vilaine à la Meuse, en passant par l’Ile-de-France, ainsi que cinq départements du Sud-Ouest. Cette vigilance de Météo France est valable jusqu’à mercredi 6 heures.

Les inondations provoquent des perturbations. En Ile-de-France, la circulation est coupée sur l’autoroute A13 et sur les nationales N6 et N4. Des voies sont complètement inondées. On compte déjà 250 km de bouchons à 6h30.

Les départements encore en alerte orange sont les suivants : Aisne, Ardennes, Eure, Eure-et-Loir, Ille-et-Vilaine, Landes, Marne, Mayenne, Meuse, Oise, Orne, Pyrénées-Atlantiques, Hautes-Pyrénées, Sarthe, Paris et petite couronne (75-92-93-94), Seine-et-Marne, Yvelines, Essonne et Val-d’Oise.

La vigilance est levée pour les départements suivants : Loire-Atlantique, Maine-et-Loire et Vendée.

L’amélioration est prévue pour mercredi. Météo France promet qu’“à partir de mercredi, c’est un peu la fin des hostilités”, hormis pour le Sud-Est.

Posted in Uncategorized | Leave a comment